• Nettoyer un sol carrelé

    Nettoyer un sol carrelé

    05/10/2011

    On trouve principalement 3 sortes de carrelages au sol : des carrelages en grès, de la terre cuite, des carreaux de ciment. Tous ne se nettoient pas de la même manière. Certains supportent les détergents puissants, d'autres les redoutent. Si vous avez un doute sur la nature de votre sol carrelé, un seul produit à utiliser sans risque : le savon noir.

    Le savon noir est un détergent liquide ou pâteux, de couleur marron, issu d'un mélange de potasse et d'huiles végétales (lin, noix, olive…). C'est un très bon dégraissant, il détache et nettoie en profondeur, sans abimer les carrelages ni les joints.

    Dans un seau, délayez une cuillère à soupe de savon noir dans 5 litres d'eau chaude (ou 2 bouchons s'il s'agit de savon liquide). Puis lavez le sol à la serpillière.

    En revanche, si vous devez éliminer des taches, il faut absolument savoir à quel matériau vous avez affaire, car la méthode de nettoyage sera différente d'un carrelage à l'autre :

    - Le carrelage en grès : le grès est composé de terre plus ou moins argileuse à laquelle on a ajouté de la silice. Après cuisson à 1.300° environ, les carrelages de grès deviennent très résistants et imperméables. Ils résistent aux produits ménagers courants et à l'abrasion, mais on peut nettoyer la plupart des taches avec une éponge humide saupoudrée de bicarbonate de soude. Pour éviter que le grès ne ternisse, laver le régulièrement avec un mélange d'eau et de vinaigre blanc, à parts égales, à la place d'un détergent (à la longue, le savon peut laisser des dépôts).

    - Les carreaux de terre cuite : ils sont façonnés à partir d'argile cuite à environ 1.000°, dans des formes diverses, comme les célèbres tomettes hexagonales. Ils sont poreux et sensibles à l'usure. La plupart des taches s'éliminent grâce à une cuillère à soupe de jus de citron mélangé à ½ litre d'eau. Frottez à l'aide d'une éponge, rincez. S'il s'agit d'une tache de graisse, saupoudrez rapidement de terre de Sommières (ou à défaut, de farine) : la poudre va absorber l'huile. Il ne vous restera qu'à balayer la pâte qui s'est formée, puis à laver la tomette.

    - Les carreaux de ciment : ils sont constitués d'une couche de mortier de 4 à 5 mm (qui peut être teintée et décorée) et, en-dessous, d'une couche de ciment gris, de sable et de gravier. Le nettoyage des carreaux de ciment se fait par un léger frottement, et non par une action chimique. Il ne faut jamais utiliser de produits acides (le « nettoie-ciment » s'utilise sur les sols en ciment brut), de dissolvants ou d'eau de Javel. Sur le sol sec, frottez avec précaution les taches à l'aide de papier abrasif à l'eau grain 600 à peine humide, ou, à défaut, d'un tampon à récurer ordinaire. Otez les résidus à l'aide d'une éponge et rincez à l'eau.

    Une fois par an, la terre cuite et les carreaux de ciment doivent être traités contre les taches, à l'aide d'un liquide imperméabilisant spécial. On l'applique au pinceau ou à l'éponge en 1 ou 2 couches. Si l'on souhaite obtenir un aspect brillant, il faut par ailleurs les recouvrir d'une cire spéciale.

    Noter :
    Sa note : 19 votes

    Réagissez

    _
     
    le 05 Oct. 11 à 23h42
    Edition
     
    pas trop d'accord d'utiliser du papier ou carton pour le compost. ce sont des produits qui peuvent être recycler. ça demande beaucoup de bois pour aire du papier, dommage de ne pas le récupérer et le marc du café peut servir à nettoyer les canalisations ou comme engrais pour les plantes.
     
     
    Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte m6.fr ou Facebook Connect
  • Vous aimerez aussi