Présenté par
  • M6.fr > Les emission sur M6 > Emission Enquête Exclusive > Vigiles : secrets et dérapages de la sécurité privée - 13/11/2011
  • Publicité
  • Vigiles : secrets et dérapages de la sécurité privée - 13/11/2011 - 22:45


    © M6 / Sylvie Lancrenon
    Dans les gares, les aéroports, devant de grandes entreprises, ou à l’entrée des boîtes de nuit : les vigiles sont aujourd’hui la première force de sécurité en France, ils sont 165 000, plus nombreux que les policiers.
    Tenues sombres, allure impressionnante, de véritables polices privées payées par des commerçants ou des municipalités remplissent des missions qui relèvent du maintien de l’ordre. Ils n’ont théoriquement pas le droit d’être armés mais se retrouvent face aux voleurs et aux délinquants. Sont-ils suffisamment formés pour gérer des situations parfois tendues ? Quels sont les risques de bavures ? Pourquoi certains basculent-ils dans la violence ? Car le monde des vigiles a aussi sa face cachée : des sans-papiers exploités par des sociétés peu scrupuleuses, ou, autre extrême, des policiers qui arrondissent leur fin de mois en travaillant illégalement avec leurs armes de service comme agents de surveillance haut de gamme. Qu’ils protègent des personnalités, des supermarchés ou des HLM, les vigiles sont aujourd’hui un rouage essentiel de la sécurité en France, plongée dans les secrets de cette nouvelle armée privée.

    Un document de Guillaume Porteu pour Upside production

    Réagissez

    _
     
    le 13 Nov. 11 à 23h49
    Edition
     
    bonjour,je travail dans la securité,et ce reportage est indignant.Déja,le mot vigile est un mot pejoratif,et n'existe plus depuis des années.Ensuite,pourquoi ne montrer que le mauvais coté.La mission premiere de notre metier,est la securité incendie,qui consiste a prevenir tous risques d'incendies dans les etablissements recevant du public,et le secour a personnes (sst-secourisme).Bref,enfin un reportage sur ce metier,metier que j'addore,mais pourquoi en montrer que les mauvais cotés,je comprend vraiment pas le but de la chose.
     
    le 14 Nov. 11 à 00h39
    Edition
     
    Bonsoir,
    après avoir regardé le reportage sur les agents de sécurité ( et non vigile) je suis vraiment en colère pour l étiquette qu on vient a nouveau de nous collé sur le front ! mais tous les agents de sécurité ne sont pas des personnes en infractions sans carte pro et tous les employeurs ne sont pas non plus des incapables qui ne font pas les choses dans les règles . Et puis nous ne sommes pas tous des semi psychopathes qui se prennent pour de super héros prêt a tout (violence etc...)oui effectivement il y a des cas , et vous les avez trouvé ! mais ce n est pas une généralité , il y a des agents qui ont des valeurs et qui respectent les " règles " après votre reportage notre image va être encore plus ternie déjà qu a la base les agents de prévention et de sécurité ne sont pas forcement très bien vu du public . nous sommes la pour faire de la prévention , éviter des accidents , gérer les conflits et ce avec pour arme la parole ... ce que vous avez montré n est qu un petit échantillon de dérive mais la réalité est autre , tout ne se fait pas dans l inégalité et il existe des tas d agents très compétents et en règles et pareil pour les employeurs .dans tous les corps de métiers il y a des dérives mais ne généralisons pas ce qui se passe dans les grandes métropole a toutes les autres villes . Je suis agent de sécurité et agents SSIAP1 votre émission me laisse un gout amer ...
     
    le 14 Nov. 11 à 21h45
    Edition
     
    bonjour
    ca fait 20 ans que je travaille dans la securite c est bien qu il y a 1 formation mais a l emission il aurait du dire le prix cela coute plus de 1000 euros si la personne n a pas d aide il ne peut pas se la payer le programme de la formation est mal adapter l incendie ca sert a tres peut de personne s il veulent etre former a l incendie il ya 1 autre formation le ssiap
    il y a que les loi qui est interessante pour la formation il ne faut pas 3 semaines pour connaitre les lois les personnes peuvent etre forme directement dans l entreprise avec 1 personne qui viendrait des services de police ou de gendarmerie
    il y a tellement de metier differents dans la securite que dans la formation il parle pas de tout les metiers il y a qu en entreprise qu il peuvent apprendre
    maintenant lje comprends que certaine entreprise prennent quelque personnes sans carte professionnel 30 personne sur 1 site et qu il y a 20 personne de forme on est bien obliger de prendre des personnes sans cqp il faudrait qu il y est 1 formation accellere
    la prochaine fois que m6 refait 1 emission sur ce sujet je voudrait bien qu il me contacte j ai des chose a dire
     
    le 15 Nov. 11 à 02h39
    Edition
     
    Bonjour,

    J'ai regardé l'émission sur ce sujet.

    Je tenais à laisser un message car je suis scandalisée !
    Comment encore de nos jours des personnes ne peuvent pas avoir la moindre dignité ?! Je suis plus que scandalisée par le comportement et les dire d'un des agents de sécurité envers un pauvre homme, SDF. Ce n'est pas un manque de formation mais un manque d'éducation là !
    Tout homme ayant un comportement pareil ferait mieux de lire ou relire les Déclarations des Droits de l'Homme et de revoir son éducation et de se comporter comme un homme.

    Si j'étais sur place je lui aurai bien répondu, mis les gens à dos et appeler un vrai agent, de police.

    L'homme SDF a des droits comme tout homme. Comment encore aujourd'hui des hommes peuvent-ils dénigrer un pauvre homme sous prétexte qu'il soit SDF ?
    On lui a vendu une boisson, il a payé, on lui retire et on le met dehors ! Cette scène m'a choqué ! en plus ce n'est pas la première fois que je vois cela dans les resto, c'est indigne de la part de l'agent de sécurité ce genre de comportement ne doit plus exister. Un SDF est un client comme un autre du moment il paye.


    PS : je tiens à préciser je n'ai rien contre le métier de vigiles, d'agents de sécurité... je suis consciente que dans tous les corps de métiers il y a des bons et des mauvais mais où sont les contrôles et les sanctions contre les mauvais comportements. Le problème c'est que tout le monde n'est pas fait pour ce genre de métier
     
    le 15 Nov. 11 à 03h04
    Edition
     
    @geyo
    geyo a écrit:
    c est bien qu il y a 1 formation mais a l emission il aurait du dire le prix cela coute plus de 1000 euros si la personne n a pas d aide il ne peut pas se la payer

    Bonjour,

    juste pour rajouter dans l'émission pour beaucoup c'était un changement d'orientation suite à la crise économique, la perte de leur ancien emploi ou entreprise (il y avait un ancien boulanger etc)
    Toute manière là n'est pas le problème.
    Je pense que beaucoup ont droit à l'aide à la formation avec le Pôle emploi etc il y a beaucoup de structures qui aident (CIF, DIF, Mairie...) du moment c'est un emploi très demandé (comme là Agent de sécurité) et que c'est la garantie d'un emploi, le Pôle emploi aide, il suffit juste de monter un dossier et de montrer sa motivation

     
    le 15 Nov. 11 à 12h11
    Edition
     
    @Joilinda
    Bonjour , sur ce point je suis d accord avec vous cet agent n'avait aucun droit de chasser la personne SDF ça m a choqué aussi ! il consommait tranquillement, avait payé donc tous les droits d être a cet endroit . moi c est ce que je reproche a ce reportage c est de faire croire que tous les agents peuvent être comme ça . certes il y a des " justiciers" ( du moins ils se prennent pour )mais un tout petit échantillon , comme vous dites ce n est pas un manque de formation la mais un beau manque de savoir vivre ...
     
    le 15 Nov. 11 à 17h14
    Edition
     
    je vois que beaucoup réagissent mal à ce reportages; pour mon cas, je suis agents de sécurité depuis 10 ans et il est vrai que le mot vigiles me fait bondir mais bon je crois qu il faudra s y faire, les gens et visiblement les journalistes ne voulant visiblement pas faire l effort de nous appeler par la vrais dénominations de notre métier.
    toutefois le reportages n'étais pas si négatif envers les agents mais plutôt envers les patrons et l'encadrement de la professions. celui-ci aurais étais d'autant plus intéressant si l'investigation avais était plus poussé et si l'équipe n avais pas pris de raccourci comme celui disant qu'un agent de sécurité ne peut être armé, car ceci est faux. en effet dans l'article 10 de la loi du 12 juillet 1983 il est dit:
    " II.-Les agents exerçant les activités mentionnées au 1° de l’article 1er peuvent être armés dans des conditions fixées par décret en Conseil d’Etat. "

    voici donc le decret concerné:
    " Modifié par Décret n°2000-376 du 28 avril 2000 - art. 17 JORF 30 avril 2000

    Les personnels des entreprises de surveillance, gardiennage et transport de fonds ainsi que ceux des services internes de sécurité mentionnés à l'article 11 de la loi du 12 juillet 1983 ne peuvent utiliser que les armes de 1re et de 4e catégorie définies, d'une part, par le décret n° 73-364 du 12 mars 1973 susvisé et, d'autre part, par le décret n° 2000-376 du 28 avril 2000 relatif à la protection des transports de fonds, ainsi que les armes d'alarme."
     
    le 15 Nov. 11 à 17h27
    Edition
     
    par contre je souhaite répondre a grouj:

    la mission première d'un APS n'est pas du tout l'incendie, c'est le boulot d'un ssiap! tu devrais relire l article 2 de la loi de 83, la sécurité incendie ne fais pas partie des attributions d'une société de sécurité et de gardiennage; cet article stipule clairement que l'activité de surveillance et de gardiennage doit etre exclusive de tout autre domaine. ceci est d ailleurs rappeler par mr ESTROSI dans le rapport 508 de la commission des lois, page 47.

    tout est disponible sur legifrance.

    la preuve que les journaliste aurais put eux aussi approfondir leurs recherche et ainsi éviter les approximation.
    Pour finir a propos du cqp aps, celui ci n'ayant plus d'agrément ministérielle depuis juin 2011 il ne devrais dans la logique plus être enseigné ou demander
     
    le 15 Nov. 11 à 18h00
    Edition
     
    Pour finir a propos du cqp aps, celui ci n'ayant plus d'agrément ministérielle depuis juin 2011 il ne devrais dans la logique plus être enseigné ou demander

    autant pour moi je rectifie,il à été prolongé d'un an le 06 octobre.

    toutes mes excuses
     
    le 31 Janv. 12 à 12h56
    Edition
     
    merci pour votre travail.
     
    le 30 Mai 13 à 21h53
    Edition
     
    Je suis bien placée pour dire que certains vigiles ont un comportement plus que détestable et incorrect envers les clients.
    Je suis entré dans un hypermarché(carrefour) pour chercher des gants de moto (femme). Nous étions déjà dans le magasin et le vigile a interpellé mon conjoint uniquement pour voir le contenu du sac à dos. Nous avons refusé car rien à nous reprocher et déjà dans le magasin. A la sortie sans achat, comité d'accueil (vigile et responsable) pour nous bloquer le passage. Ils n'avaient rien à nous reprocher (ni vidéo, ni vol, ni barrières qui sonnent etc...) et le vigile à donné de multiples coups de torses à mon conjoint (coups violents en disant je vous touche pas, je vous touche pas !!!). S'ils avaient des choses à nous reprocher, ils aurait du appeler la police mais ils ne l'ont pas fait! Mon conjoint ayant subi une opération au cerveau récemment (dossier médical à l'appui) et ayant eu peurs des conséquences de cette agression, je me suis mise à HURLER pour que ce vigile le laisse tranquille! Rien à faire, il s'en fichait et continué les coups de torses. Ils ont fini par nous laisser partir quand mon conjoint a ouvert (légèrement) son sac pour sortir le dossier médical. Pourquoi il s'en ai prit uniquement à lui, on ne m'a pas demandé à ce que j'ouvre mon sac également? Pourquoi n'a t'il pas appeler la police? Nous avons porter plainte (certificat médical à l'appui en cas de complications)!!! J'ai la haine envers ce type d'abus!
     
     
    Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte m6.fr ou Facebook Connect