Présenté par
  • Le concept : J'ai décidé d'être heureux

    Être plus heureux... ça s’apprend

    Apprendre à être plus heureux... une idée qui peut paraître farfelue, et pourtant aujourd’hui, la science a les moyens de nous aider à trouver le bonheur. Lors d’une expérience passionnante, nous vous proposons d’appliquer les fascinantes découvertes de la recherche scientifique sur le bonheur.
    Ils sont 6 volontaires âgés de 24 à 52 ans à tenter cette expérience inédite : Catherine, Sandro, Flavie, Benjamin, Sandrine et Pierre. Ils vivent tous à Nantes, considérée comme l’une des villes où il fait le mieux vivre en France, et pourtant ils ne se sentent pas heureux. Alors aujourd’hui ils ont décidé d’inverser la tendance !

    Tout au long d’un protocole scientifique inédit de 8 semaines, nos volontaires vont être encadrés par trois professionnels : Jordi Quoidbach (docteur en psychologie et chercheur à l’université d’Harvard aux États-Unis. Sa spécialité : le bonheur et les mystères du cerveau humain),
    Laurence Bibas (spécialiste de la pleine conscience, formatrice en gestion du stress et en accompagnement du changement) et enfin Karim Ngosso (coach et Maître en arts martiaux, spécialiste des émotions positives et de l’hygiène de vie).

    Huit semaines d’épreuves collectives et d’exercices individuels attendent nos volontaires, pour échapper à la déprime et apprendre à voir le verre à moitié plein là où ils le voient à moitié vide, pour retrouver l’envie d’avancer, de concrétiser leurs rêves, de redonner vie à leurs désirs et pour pouvoir enfin dire : “je suis heureux” !

    Les six volontaires seront rejoints par Stéphane Plaza, qui a voulu lui aussi suivre ce protocole, et tester à sa manière, la science du bonheur pour en percer tous les mystères...

    La recherche du bonheur : une quête universelle

    L’émergence de la psychologie positive à la fin des années 90 aux États-Unis a été une révolution. À la différence de la psychologie traditionnelle qui traite des dysfonctionnements, la psychologie positive cherche à comprendre ce qui nous rend véritablement heureux. Depuis, les recherches médicales en neuroscience et en psychologie consacrées aux émotions positives se sont multipliées.
    Aujourd’hui, il existe des chaires dédiées à l’étude du bonheur dans de nombreux pays (après les États-Unis : le Canada, la Grande Bretagne, les Pays-Bas et la Belgique notamment) et dans des universités prestigieuses comme celles d’Harvard et de Pennsylvanie aux États-Unis ou celle de Louvain en Belgique.
  • Annonces Google