Présenté par
  • Dave

     Dave

    Chanteur
    Dave n'est jamais là où on l'attend, et c'est ce qui fait son charme ! Réputé pour sa grande culture, Dave est un artiste de variété au sens le plus noble et le plus large du terme. D’origine hollandaise, c’est en France qu’il fait carrière avec de nombreux tubes devenus cultes.

    Né le 4 mai 1944 à Amsterdam, Dave abandonne ses études d’avocat et arrive en France au début des années 60. En 1968, il commence sa carrière grâce à Eddie Barclay qu'il rencontre à Saint-Tropez. Nouvel idole qui séduit le même public que Claude François, il parcourt la France et enchaîne les succès tout au long des années 70 : Vanina (vendue à plus d’un million d’exemplaires), Du côté de chez Swann, Allo Elisa, Est-ce par hasard.
    En 1971, Dave obtient l’un des rôles de la comédie musicale Godspell dont Pierre Delanoë a adapté en français la version originale américaine. C'est un immense succès, qui dure près de deux ans. Il remplit l'Olympia en 1975 et 1982.
    Dans les années 80, il traverse "un très joli désert" comme il le dit lui-même et réussit son retour en 1994 avec la sortie de Toujours le même bleu et son autobiographie "Du côté de chez moi" en 1997. Son album Soit dit en passant sorti en 2001 confirme le retour de l'artiste suivi de Doux Tam-Tam en 2004 puis de Tout le plaisir a été pour moi en 2006. A la télévision, il anime à plusieurs reprises le concours de l’Eurovision au côté de Marc-Olivier Fogiel avec une ironie inhabituelle.
    Au printemps 2007, il sort sous son véritable patronyme (Levenbach) de Dave Classique, un recueil de mélodies et d'airs du répertoire classique (Bach, Beethoven, Gounod, Schubert) adaptés en chansons.

    Son créneau : l’autodérision. Dave est connu pour son humour ravageur, féroce avec lui-même et les autres ainsi que sa forte personnalité et sa grande culture. Fort de toute son expérience et de sa capacité à faire passer l'émotion, il saura mesurer la performance des candidats dans toute leur dimension artistique avec humour et autodérision.


    Réagissez

    _
     
    le 07 Nov. 10 à 12h15
    Edition
     
     
    le 07 Nov. 10 à 13h59
    Edition
     
    m
     
    le 27 Nov. 10 à 16h46
    Edition
     
    Un humour extraordinaire et un jugement juste, la plupart du temps. J'espère qu'on le retrouvera l'année prochaine.
     
    le 27 Nov. 10 à 18h29
    Edition
     
     
    le 02 Déc. 10 à 19h40
    Edition
     
    Dave , toujours aussi charmant et charmeur .............. votre voix me rappelle tant de bons souvenirs .
    Sincèrement , une contemporaine , lol...............
     
    le 03 Déc. 10 à 16h19
    Edition
     
    Je n'ai pas aimé la critique faite aux chansons de Linda LEMAY par Dave ,si vous n'aimez pas ,ce n'ai pas grave ,moi je ne suis pas fan de Dave ,il y a plus de profondeur dans les textes de Linda ,c'est sur Dave n'est pas un chanteur à texte et il ne les comprends pas .Je peu écouter à la suite toute la discographie de Linda Lemay ,mais pas plus d'un titre de Dave
     
    le 08 Déc. 10 à 23h23
    Edition
     
    Dave, j'ai toujours adoré vos chansons et votre personnage... Mais dans cette émission, vous n'êtes ni Morgan Piers ni Simon Conwell. Croyez-vous que Suzanne Boyle était une professionnelle quand elle s'est présentée? NON et pourtant, elle fait une carrière plus grandiose que la vôtre, sauf votre respect... Alors, ne pensez-vous pas que vous vous êtes montré trop dur avec Antony en lui disant que ça faisait amateur? Suzanne Boyle n'était-elle pas au même niveau qu'Antony à sa première audition? N'y a-t-il de différence entre la première audition et la finale quand elle chante la chanson des Misérables?
     
    le 16 Déc. 10 à 13h02
    Edition
     
    Hier soir, se fût le pompon!!! J'ai trouvé Dave complètement décalé, avec des propos qui parfois frôlaient le vulgaire à une heure de grande écoute!!! Je suis habituellement assez partisane de son humour, mais hier je n'ai pas adhéré. Je trouve même que depuis le début de cette émission, il est limite à chaque fois. Et puis en passant, "allégorie", je sais comment cela s'écrit et je sais même ce que cela veut dire et je pense que je suis loin d'être la seule (cf commentaire effectué à la suite de la prestation de "origins"). Dénigrer le téléspectateur, n'est vraiment pas fin et assez irrespectueux, c'est littéralement cracher dans la soupe!
     
    le 16 Déc. 10 à 23h33
    Edition
    Message intéressant
     
    bonsoir
    un grand merci à DAVE qui enfin dit tout haut ce que pense des milliers de français .ras le bol des chansons en anglais .RAS LE BOL des presentateur qui baffoue la langue française avec leur "prime time live soult" et autre. faut il leur rappeler que le français et la plus belle langue du monde .
    allez voir en Angleterre si on utilise le français "pour faire bien"
    il faut que se soit un hollandais qui vous le dise.
    encore merci Monsieur DAVE.
     
    le 17 Déc. 10 à 22h27
    Edition
     
    J'ai dû appuyer sur un mauvais bouton qui a supprimé mon message, je recommence alors. Je veux, par ce message, remercier vivement Dave d'avoir protesté, lors de l'émission du 15 décembre, contre le fait qu'il n'était pas normal qu'en France l'on chante en anglais. En effet, il est profondément triste de voir tous ces artistes, ou futurs artistes, chanter, danser ou faire leur numéro en utilisant l'anglais systématiquement. Un artiste doit être synonyme de liberté, d'indépendance et de création, en utilisant l'anglais, il me fait plutôt penser à un colonisé pieds et mains liés avec la pensée et la culture dominante du moment. Et comme je le dis souvent, si vous voulez entendre de la chanson en anglais, allez sur une chaîne américaine ou anglaise, l'original étant toujours préférable à la copie.
    Encore bravo, Dave, pour avoir "osé" parler de notre langue dans ce milieu qui l'ignore si souvent.
     
    le 19 Déc. 10 à 06h17
    Edition
    Message intéressant
     
    La France est sur le chemin de l'assimilation.

    Le Canada y est allé de façon dictatoriale contre le Québec lors du référendum de 1995. Il a renier sa signature à l'ONU sur le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes.

    Voir le résumé graphique de la situation du Québec et des gestes anti-démocratique qu'a osé faire notre pays contre nous.

    www.ameriquebec.net...

    Jean-Pierre Plourde, saglacweb.blogspot.com...
     
    le 19 Déc. 10 à 07h23
    Edition
     
    Quelques mots encore sur l'attitude canadienne envers le Québec:

    Au référendum de 1995, il a fait voter des morts, des membres de groupes religieux ou ethniques qui ne vont jamais voter, il a fait entrer un nombre très élevé d'immigrants et il les a fait inscrire comme Québécois pour voter contre nous.
    Avant le référendum, il a acheté tous les panneaux publicitaires géants le long des routes pour influencer le vote. Il a payer le voyage à Montréal de 200,000 Canadien d'ailleurs au Canada pour venir nous courtiser à Montréal même.
    Le budget total du référendum octroyé par Québec était de 10 millions au total, 5 pour le "oui" et 5 pour le "non", il en a allongé des centaines d'autres pour nous intimider.
    Le Canada a fait intervenir toutes les sociétés d'état du pays comme poste Canada, Via Rail, Air Canada, etc. Les multinationales comme l'Alcan ont été sollicités et elles ont investi dans une organisation parallèle appelé "Option Canada" dont plusieurs dirigeant étaient à la direction de l'entreprise. Il faut savoir que l'Alcan à des intérêts sur nos territoires comme des barrages et des installations importantes.
    En remerciement toujours pour toutes ces magouilles, le Canada a exceptionnellement autorisé la vente de l'Alcan, un joyaux Canadien, à l'Australienne Rio TInto, une transaction de 138 milliards de dollars.
    De plus, en 2004, l'un de ses présidents fut nommer par le Premier Ministre Libéral Jean-Charest, chef négociateur d'un traité dit de L'approche commune dont le but est le transfert de nos droits fonciers et une grande partie de nos territoires à des Amérindiens choisis dont il détient une tutelle Constitutionnelle, voir: www.ameriquebec.net... .
    Par ce geste, Québec se verra retiré le titre de province pour devenir un territoire fédéral par tutelle interposée. Québec se verra imposer un véto sur toutes ses futures lois, règlements, projets de développements, programmes y compris les scolaires dont il contrôle déjà les leçons d'histoires, etc. etc.
    Pour négocier ce traité, le Canada via Charest à utilisée comme base de négociation la Constitution rapatriée de Londres en 1982 malgré l'opposition du Québec, un droit qu'il n'avait pas.
    Québec devient un état virtuel, il perd le droit de gestion de ses territoires par héritage de tutelles, etc.
    L'un des plus importants groupes financiers Québécois et canadiens et amis des fédéraux est très impliqué chez vous, il a participer avec Albert Frere de Belgique à l'élection de Sarkosie, en plus de détenir une importante participation dans votre pétrolière "Total"
    Voir sur Wiki à cette adresse l'organigramme couleur de la structure du groupe: en.wikipedia.org...

    Pour connaitre l'influence internationale sur la France venant d'Amérique, voir ce vidéo: www.dailymotion.com...

    La France est en processus d'assimilation Culturel, vos journalistes et vous-mêmes assistez à un génocide culturel à l'échelle Mondiale.

    Au Québec, le traité de l'approche commune conduit à la deuxième déportation massive de citoyens du Canada après la déportation des Acadiens, par expropriation au lieu de bateaux.

    Si vous voulez connaitre la petite histoire du passé et de l'avenir du Québec consultez ces deux adresses:
    www.saglacweb.com... , et, saglacweb.blogspot.com...

    La France est en danger, votre langue est en danger, réagissez...

    Dave à 100 % raison.

    Jean-Pierre Plourde,
    saglacweb.blogspot.com....

    Le groupe Canadien/Québécois dont il est question à la fin, est celui de Power corporation qui contrôle aussi la majorité des médias du Québec.

    La France est en danger, svp, réveillez-vous, on a tous besoin l'un de l'autre pour assurer l'avenir respectable de nos enfants.

    Jean-Pierre Plourde.
     
    le 19 Déc. 10 à 17h49
    Edition
     
    La réaction de Gilbert Rozon est l'expression de l'importance des phénomènes que j'explique dans mes documents.

    Je crois que M. Lozon n'est pas conscient des conséquences qu'auront pour sa culture et ses descendants le laisser faire et la manipulation en cours à l'échelle internationale.

    On doit admettre que les anglais ont quelque chose qu'on aurait intérêt à développer. Ils sont solidaires et coordonnent leurs objectifs afin d'atteindre des buts précis.

    La francophonie dans le monde perd du terrain continuellement parce qu'elle valorise la culture de l'autre et non la sienne. C'est la première phase menant à l'assimilation et la disparition à long terme de la culture.

    Le contrôle de la culture entraînera le contrôle de l'économie

    Le rapport de force de la France au niveau international se réduit d'année en année au fur et à mesure de "l'anglisisation" accéléré de nos société.

    Le peuple français, tout comme celui du Québec sont devant un choix de société important.

    Choisir son destin ou accepter celui que décideront la culture des autres.
    C'est ce choix qui est exprimé dans mon texte "Vivre libre ou disparaître" dont vous retrouverez la référence plus haut.

    Merci d'être là


    Jean-Pierre Plourde,
    saglacweb.blogspot.com...
     
    le 19 Déc. 10 à 21h39
    Edition
     
    Bravo à Dave pour la défense et illustration de la langue française dans la chanson du Québec et de France.

    La musique est un langage universel, mais pas quand on chante des paroles sur de la musique.

    Gilbert Rozon a tort de prétendre que chanter en Walof est une langue universelle. Celle chantée en Anglais pas davantage, du moins pas tant que la diversité culturelle sera partie de la richesse de la culture universelle. Chanter en France et au Québec en Anglais, pas de problème, mais que l'Anglais prenne toute la place, c'est à la diversité culturelle de l'Humanité qu'on s'attaque ainsi. Elle est ainsi menacée aussi sûrement que ne l'est la couche d'ozone par les émissions des gaz à effet de serre, si rien n'est fait pour contrer cette tendance. Le réchauffement planétaire est le fait de l'Humain. La disparition des espèces causé par le réchauffement est le fait de l'Humain. La protection ou la disparitions de langues et des cultures est le fait de l'Humain. Si rien n'est fait pour protéger la diversité culturelle de l'Humanité, elle disparaitra.

    Au Québec et en France la chanson d'expression française est menacée par le tout à l'Anglais. Il n'y a pas si longtemps cette hégémonie de la chanson d'expression anglaise paraissait impossible. Aujourd'hui c'est la réalité dans plusieurs lieux de diffusion radio, télé, Internet au Québec et en France. Une tendance lourde se dessine. Si rien n'est fait, à terme, aussi sûrement que la fonte des glacier annonce la disparition d'espèces végétales et animales, cette tendance annonce la disparition de la chanson française, et à terme celle ce la langue française. C'est toute la richesse culturelle et artistique de la diversité culturelle qui est MENACÉE.

    Ne pas réagir nous fait COMPLICE de celles et ceux qui prétendent que le réchauffement planétaire est NATUREL.

    Si la disparition des cultures est « naturelle ». Alors disons-le et cessons de prétendre que la multiculturalisme est une richesse. À terme c'est l'UNIculturalisme anglais qui détruira la richesse actuelle de la diversité culturelle.

    Gilbert Rozon doit se ressaisir et cesser de prétendre n'importe quoi !

    Luc Archambault

    Auteur du Mot de bienvenue à Sir Paul McCartney endossé par ± 200 personnes dont les députés Curzi, Turp et Lemay

    www.jesignequebec.com...

    Le Conseil de presse nous a donné raison. Nous nous somme opposés à la canadianisation du 400e et nous avons souhaité la bienvenue à Sir Paul en le prenant à témoin.

    www.jesignequebec.com...

    Sir Paul aussi nous a donné raison, il a brandi le seul drapeau du Québec

    www.vigile.net...
     
    le 20 Déc. 10 à 14h16
    Edition
     
    Bravo à un homme qui sait se tenir debout !
     
    le 20 Déc. 10 à 17h01
    Edition
     
    Félicitations à Dave d'avoir réagi de telle façon ; il y en a marre d'entendre toujours de l'anglais et pourquoi ne pas les faire chanter dans la langue internationale Esperanto comprise par des millions de gens sur les 5 continents, cela ferait connaître la langue à ceux qui ne la connaissent pas, l'anglais étant la langue de la discrimination linguistique.
     
     
    Pour participer, inscrivez-vous ou connectez-vous avec votre compte m6.fr ou Facebook Connect